Une nouvelle dimension de Memoir '44 Online
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Au cas où...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valentin de Ramillies
Général Japon 1*
Général Japon 1*
avatar

Messages : 1182
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 39
Localisation : Ramillies (Belgique)

MessageSujet: Au cas où...   Mar 28 Mai - 20:43

Citation :
Personnellement, je suis pour le baroud d'honneur et le panache ! L'ours
sort ses griffes plutôt que de se cacher dans sa grotte



Mais en effet, problème de dispos... Peut-être que des Anglais pourraient compléter ?

Sans vouloir anticiper le choix des camarades, seriez-vous partants pour
compléter, éventuellement, notre armée d'élite si nous avons beaucoup
de combats cette semaine ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
EMI44
Général Japon 1*
Général Japon 1*
avatar

Messages : 2005
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 38
Localisation : NANCY

MessageSujet: Re: Au cas où...   Mar 28 Mai - 20:53

Moi, Sauron et lespieuch participont à l'open mais cela est peut être possible dans la semaine
JP, Vaillants et Dido seront peut être dispo également


Gentlemens, je vous propose de remplir les dispos dans le fichier en ligne :
on va surement avoir aussi quelques combats propres et les russes auront peut être besoin de suppléants !


_________________

 


Maki 1èreDan reçu après les victoires des 2 premiers tours Métajeu saison 3
Sashimi 2èmeDan reçu après les victoires du Tour 4 Métajeu saison 3
Makizushi 3èmeDan reçu après les victoires totales du Tour 7 Métajeu saison 3


"Sept fois à terre, huit fois debout." -   proverbe japonnais
Revenir en haut Aller en bas
sauron93
Général URSS 1*
Général URSS 1*
avatar

Messages : 538
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 25
Localisation : Bin... chez moi !?!

MessageSujet: Re: Au cas où...   Mar 28 Mai - 21:16

je suis libre en semaine, il n'y a aucun problème. Et même le samedi soir entre deux jours d'open je peux me rendre utile Wink
Revenir en haut Aller en bas
Yves Le Burgond
USA
USA
avatar

Messages : 292
Date d'inscription : 17/03/2013
Age : 48
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Au cas où...   Mar 28 Mai - 21:23

Libre aussi cheers

_________________
Go Ahead... Make My Day
Revenir en haut Aller en bas
Hydrommel
Commandant Chef - USA
Commandant Chef - USA
avatar

Messages : 2245
Date d'inscription : 24/03/2012
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Au cas où...   Mar 28 Mai - 21:49

sauron93 a écrit:

je suis libre en semaine, il n'y a aucun problème. Et même le samedi soir entre deux jours d'open je peux me rendre utile Wink

"Jeune présomptueux" (Le Cid, à propos de Rodrigue, avant qu'il tue le père de sa dulcinée, Chimène)

What a Face
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ffm44.com
Valentin de Ramillies
Général Japon 1*
Général Japon 1*
avatar

Messages : 1182
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 39
Localisation : Ramillies (Belgique)

MessageSujet: Re: Au cas où...   Mar 28 Mai - 21:59

Hydrommel a écrit:
sauron93 a écrit:

je suis libre en semaine, il n'y a aucun problème. Et même le samedi soir entre deux jours d'open je peux me rendre utile Wink

"Jeune présomptueux" (Le Cid, à propos de Rodrigue, avant qu'il tue le père de sa dulcinée, Chimène)

What a Face

Pour être exact, c'est le père de Chimène lui-même qui prononce ces paroles avant de se faire trucider par notre héros.
Et le Cid répond fièrement :

"Parle sans t'émouvoir.
Je suis jeune, il est vrai, mais aux âmes bien nées,
La valeur n'attend pas le nombre des années."

Dès lors, Sauron, n'hésite pas !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hydrommel
Commandant Chef - USA
Commandant Chef - USA
avatar

Messages : 2245
Date d'inscription : 24/03/2012
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Au cas où...   Mar 28 Mai - 22:05

Valentin de Ramillies a écrit:

Pour être exact, c'est le père de Chimène lui-même qui prononce ces paroles avant de se faire trucider par notre héros.
Et le Cid répond fièrement :

"Parle sans t'émouvoir.
Je suis jeune, il est vrai, mais aux âmes bien nées,
La valeur n'attend pas le nombre des années."

Dès lors, Sauron, n'hésite pas !

Tout à fait juste !

Sauf peut-être pour la dernière phrase...

Après tout, Rodrigue n'a eu qu'un combat singulier et une bataille à gérer...
L'Open de France c'est 10... voire 12 batailles à assumer Shocked

Rodrigue, c'est une p'tit pointure à côté...
De toutes manières, c'est rien qu'un jolicoeur...

What a Face
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ffm44.com
Valentin de Ramillies
Général Japon 1*
Général Japon 1*
avatar

Messages : 1182
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 39
Localisation : Ramillies (Belgique)

MessageSujet: Re: Au cas où...   Mar 28 Mai - 22:26

Qué nenni, plus d'un combat !

Le soir-même, le Cid fait son rapport au roi :

"DON RODRIGUE

Sous moi donc cette troupe s'avance,

Et porte sur le front une mâle assurance.

Nous partîmes cinq cents ; mais par un prompt renfort,

Nous nous vîmes trois mille en arrivant au port,

Tant, à nous voir marcher avec un tel visage,

Les plus épouvantés reprenaient de courage !

J'en cache les deux tiers, aussitôt qu'arrivés,

Dans le fond des vaisseaux qui lors furent trouvés ;

Le reste, dont le nombre augmentait à toute heure,

Brûlant d'impatience, autour de moi demeure,

Se couche contre terre, et sans faire aucun bruit

Passe une bonne part d'une si belle nuit.

Par mon commandement la garde en fait de même,

Et se tenant cachée, aide à mon stratagème ;

Et je feins hardiment d'avoir reçu de vous

L'ordre qu'on me voit suivre et que je donne à tous.

Cette obscure clarté qui tombe des étoiles

Enfin avec le flux nous fait voir trente voiles ;

L'onde s'enfle dessous, et d'un commun effort

Les Maures et la mer montent jusques au port.

On les laisse passer ; tout leur paraît tranquille ;

Point de soldats au port, point aux murs de la ville.
Notre profond silence abusant leurs esprits,

Ils n'osent plus douter de nous avoir surpris ;

Ils abordent sans peur ils ancrent, ils descendent,

Et courent se livrer aux mains qui les attendent.

Nous nous levons alors, et tous en même temps

Poussons jusques au ciel mille cris éclatants.

Les nôtres, à ces cris, de nos vaisseaux répondent ;

Ils paraissent armés, les Maures se confondent,

L'épouvante les prend à demi descendus ;

Avant que de combattre ils s'estiment perdus.

Ils couraient au pillage, et rencontrent la guerre ;

Nous les pressons sur l'eau, nous les pressons sur terre,

Et nous faisons courir des ruisseaux de leur sang,

Avant qu'aucun résiste ou reprenne son rang.

Mais bientôt, malgré nous, leurs princes les rallient,

Leur courage renaît, et leurs terreurs s'oublient :

La honte de mourir sans avoir combattu

Arrête leur désordre, et leur rend leur vertu.

Contre nous de pied ferme ils tirent leurs alfanges ;

De notre sang au leur font d'horribles mélanges.

Et la terre, et le fleuve, et leur flotte, et le port,

Sont des champs de carnage où triomphe la mort.

ô combien d'actions, combien d'exploits célèbres

Sont demeurés sans gloire au milieu des ténèbres,

Où chacun, seul témoin des grands coups qu'il donnait,

Ne pouvait discerner où le sort inclinait !

J'allais de tous côtés encourager les nôtres,

Faire avancer les uns et soutenir les autres,
Ranger ceux qui venaient, les pousser à leur tour,

Et ne l'ai pu savoir jusques au point du jour

Mais enfin sa clarté montre notre avantage ;

Le Maure voit sa perte, et perd soudain courage :

Et voyant un renfort qui nous vient secourir,

L'ardeur de vaincre cède à la peur de mourir.

Ils gagnent leurs vaisseaux, ils en coupent les câbles,

Poussent jusques aux cieux des cris épouvantables,

Font retraite en tumulte, et sans considérer

Si leurs rois avec eux peuvent se retirer

Pour souffrir ce devoir leur frayeur est trop forte ;

Le flux les apporta, le reflux les remporte ;

Cependant que leurs rois, engagés parmi nous,

Et quelque peu des leurs, tous percés de nos coups,

Disputent vaillamment et vendent bien leur vie.

À se rendre moi-même en vain je les convie :

Le cimeterre au poing ils ne m'écoutent pas ;

Mais voyant à leurs pieds tomber tous leurs soldats,

Et que seuls désormais en vain ils se défendent,

Ils demandent le chef ; je me nomme, ils se rendent.

Je vous les envoyai tous deux en même temps ;

Et le combat cessa faute de combattants.

C'est de cette façon que pour votre service..."

Ceci dit, Hydrommel n'a pas tort. La tension permanente durant les 3 matchs joués le premier jour fatigue Sleep, et il est bon d'arriver reposé le lendemain bounce.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hydrommel
Commandant Chef - USA
Commandant Chef - USA
avatar

Messages : 2245
Date d'inscription : 24/03/2012
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Au cas où...   Mar 28 Mai - 23:01

Bon.

Moi aussi j'ai appris le Cid à l'école...
Mais ça n'en reste pas moins qu'une seule bataille...

Et puis franchement, ce Cid, c'est quand même un gros fanfaron...
"Ils demandent le chef, je me nomme, ils se rendent"
J'ai toujours trouvé ça d'une outrecuidance.

Au moins Sauron a le stress, lui : son précieux anneau...

Trois Anneaux pour les rois elfes sous le ciel, Sept pour les seigneurs nains dans leurs demeures de pierre, Neuf pour les hommes mortels destinés au trépas, Un Anneau pour le Seigneur ténébreux sur son sombre trône, Au pays de Mordor où s'étendent les ombres Un Anneau pour les gouverner tous Un Anneau pour les trouver Un Anneau pour les amener tous, et dans les ténèbres les lier

Mais même Mairon l'Admirable a ses limites... et plus d'une guerre, un même jour, il ne pourra mener.

What a Face
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ffm44.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au cas où...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au cas où...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Memoir '44 Online Méta Jeu :: Archives :: Archives de la saison 2 :: Discussions - Royaume-Uni-
Sauter vers: